Logo

La P'tite Charlotte

illustration 3 cercles
cercle rouge
Visuel La petite charlotte

Résumé

Un jour de ras-le-bol, Charlotte décide de tout quitter. On la juge trop pleine de « trop » : trop rêveuse, trop sensible, trop timide, trop seule… 

De bien étranges personnages vont alors croiser sa route : P’tit Léon l’accordéon, Tourn’Rond le lutin, Lili Bulle la grenouille poète et le Soleil, son ange gardien.

Bravant ses « trop » et ses « pas assez », Charlotte parviendra-t-elle à travers cette aventure « formicroyable » à retrouver sa gaieté et se trouver bien dans ses baskets telle qu’elle est ?

Et découvrira-t-elle le secret pour le rester ?

Distribution

Auteur : Claire Dumelz
Mise en scène : Elise Marie et Vincent Auvet
Scénographie : Tania Rotbart
Décor : Vincent Moiteaux
Musique: Sylvain Butté
Chorégraphie : Judith Chancel
Magie : Thierry Collet
Lumière : Antoine Perdreau
Photos : Claire Delhaye
Avec
: Claire Dumelz 

Informations pratiques

Durée du spectacle : 1 heure sans entracte 
Nombre d’intervenants : 1 comédienne et 1 technicien 
Jauge maximale : 250 spectateurs pour une séance Tous Publics / 120 spectateurs pour une séance scolaire
Conditions techniques : nous sommes autonomes côté son et lumière si nécessaire.

Représentations

La p’tite Charlotte est née en 2005, et elle tourne toujours !

A son actif : 143 représentations à ce jour pour plus 10000 spectateurs, dont sa participation au Festival de la Foire Saint Germain à Paris, au Festival Rêves de Mômes de Niederbronn-les-Bains et le Festi’Mômes d’Hardelot

Note de l'auteur

Le texte de La p’tite Charlotte raconte la fugue extraordinaire d’une petite fille d’une huitaine d’années. Il se veut drôle, poétique et attachant pour permettre la création d’un univers où puissent se marier le théâtre, la musique – avec une place particulière pour l’accordéon – la chanson, la danse et la magie. Ce qui lui donne en supplément une petite note de music-hall.

A travers ses personnages extraordinaires, je raconte une histoire où se mélangent le réel et l’irréel, où l’art et l’amitié viennent en aide à une petite fille. J’ai également donné sa place au public en faisant de lui l’un des protagonistes. Grâce à Charlotte – qui lutte contre sa timidité et qui s’adresse donc aux spectateurs – un dialogue peut se créer, donnant à ces derniers un rôle et une responsabilité (!) à part entière. C’est encore grâce à eux que Charlotte grandit et partage sa joie.

En mettant en valeur la musique, la poésie et l’imaginaire, ce spectacle fantaisiste et interactif propose ainsi une manière ludique et agréable de redécouvrir leurs « fabulicieux » pouvoirs.

Claire Dumelz

cercle jaune

Le spectacle en images...

Ce qu'en dit la presse...